Presse

RTL Girls m’a demandé en quoi une pause sexuelle pouvait être bénéfique au couple…?

MASTERS OF SEX – La routine métro-boulot-dodo a pris le pas sur votre épanouissement sexuel ? N’ayez crainte, parfois, il vaut mieux reculer pour mieux sauter. Explications.
Sarah Jessica Parker et Chris North dans "Sex and the City"
Sarah Jessica Parker et Chris North dans « Sex and the City »Crédit : HBO

Depuis que vous avez repris le chemin du travail, vous croulez sous les dossiers, vous êtes fatiguée, vous sentez que la flamme du désir n’est plus aussi vive qu’avant ou votre libido a fondu avec la canicule ? Au contraire, vos désirs sexuels vous titillent toute la journée mais c’est votre partenaire qui n’a pas envie de passer à l’action sous vos draps ?

Qu’il s’agisse de l’ordre de quelques jours, semaines ou mois, cette baisse de votre vie sexuelle commence à vous peser et vous ne savez pas comment la gérer ? Et si la solution était, justement, d’instaurer avec votre partenaire une pause officielle dans vos relations sexuelles, histoire de vous laisser le temps de vous retrouver ?

Cette idée pas si farfelue que ça est soutenue par Claire Alquier, sexologue dans le IXème arrondissement de Paris et animatrice d’ateliers sur la sexualité au Cabinet de Curiosité Féminine. Elle explique à RTL Girls le bénéfice d’une telle pause de la vie sexuelle de son couple.

De nouveaux outils de communication sexuelle

« Une pause de sexe peut en effet être bénéfique pour un couple, à condition qu’elle ne soit pas subie par les deux ou par l’un des deux« , estime la sexologue. « Souvent en effet, l’une des deux personnes travaille beaucoup ou n’est pas bien dans sa peau », explique Claire Aquier. C’est à ce moment-là que peut naître une frustration chez la personne en demande, et que le couple peut plonger dans le cercle vicieux de la non-communication.

Pour instaurer sainement une pause de sexe dans son couple, Claire Alquier préconise, dès les premiers signes du manque de désir, de « mettre en place de nouveaux outils de communication sexuelle » comme « imaginer de nouveaux scénarii, rituels et activités » à faire à deux et qui n’impliquent pas forcément une relation comme l’entendent encore aujourd’hui la grande majeure partie des couples (préliminaires, pénétration, éjaculation).

En sortant de ce schéma, le couple va alors apprendre à « communiquer différemment que par le sexe », il va trouver un nouveau langage de l’intime, enrichir son espace érotique de nouvelles représentations et de nouvelles pratiques pour, enfin, retrouver le désir.

Lire la suite de l’article d’Arièle Bonte pour RTL Girls par ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s